Via Luce

Association d'intérêt général, Via Luce a pour mission première de porter un ensemble musical composé d’une soixantaine de jeunes musiciens préprofessionnels. Cet ensemble a été créé en 2016, sous l’impulsion de Peter Vizard, directeur artistique, et Agathe Mayeres, directrice vocale, tous deux maîtrisiens de formation.

L'Association s'est donné pour objectif d’une part de favoriser les rencontres entre jeunes artistes issus d’horizons variés et d’autre part de participer à leur formation grâce à un accompagnement du projet par des professionnels du monde musical.

Via Luce se définit comme un groupe à géométrie variable composé d’un ensemble vocal, d’un ensemble instrumental et de musiciens additionnels, selon les besoins.

Pensé à la fois comme un lieu de formation pour ses musiciens et de diffusion auprès de son public, Via Luce aborde un répertoire extrêmement varié, allant de la musique polyphonique ancienne à la musique contemporaine.

La résidence à l’Église luthérienne Saint-Jean permet à Via Luce de déployer un travail en constant perfectionnement.

Aujourd'hui, Via Luce entame sa deuxième saison qui s’annonce riche d’événements avec une quinzaine de concerts programmés à Paris et en Province, et plusieurs manifestations de retentissement national :

  • Un weekend événement à Nantes autour des 500 ans de la Réforme à l’automne 2017. Un projet qui s’articule en trois volets avec une journée d’études au Temple de Nantes, un concert à la Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul et une journée de formation à destination des enseignants du second degré au Château des Ducs de Bretagne. Dans ce cadre, Via Luce a reçu le soutien de : l’Académie de Nantes (DAAC - DAFPEN), l’Église protestante unie de Loire-Atlantique, le Diocèse de Nantes, l’Institut de recherche pour l’étude des religions (Université de Paris-Sorbonne), la Société des études juives, la Fondation pour la Mémoire de la Shoah (Commission Histoire), l’Institut Alain de Rothschild, le Centre culturel franco-allemand de Nantes (Institut Goethe), l’Association Musique sacrée de Nantes, l’Orchestrale et le Conservatoire de Nantes.

  • Un projet autour du Japon pour le 160e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et le Japon en juin 2018. Un projet qui s’articule en deux volets avec un concert-lecture et une table-ronde autour de « Claudel, le Japon et la musique » (150e anniversaire de la naissance de Paul Claudel). Cet événement, soutenu par la Société Paul Claudel, aura lieu à Paris et à Brangues dans le cadre des Nouvelles Rencontres ; et conjointement un concert autour des musiques de films d’animation japonais, en partenariat avec l’école élémentaire Convention et la Mairie du 15e arrondissement.

Parallèlement, Via Luce poursuit son cycle de cantates de Bach (pour les fêtes de la Réforme, de Noël, de Pâques et de la naissance de Jean-Baptiste), en partenariat avec l’Église luthérienne Saint-Jean et l’Église Saint-Ignace à Paris, cycle pour lequel Gilles Cantagrel nous fait l’honneur de nous accompagner en présentant régulièrement nos concerts

Retrouver notre calendrier sur la page événements.




"Claudel, le Japon et la Musique"

Mairie du XVe arrondissement
Mercredi 6 juin 2018

19h Table ronde avec

Sir Michael EDWARDS, de l’Académie française
• Pascal LECROART, musicologue – Université de Franche-Comté
• Kaori TSUTSUI, compositrice
• Michel DECOUST, compositeur, Grand Prix de Rome

20h Concert 

Michel DECOUST - Cent phrases pour éventails, poésie de Paul CLAUDEL (version de chambre pour piano, violoncelle, cor, ténor et soprano) avec Takeshi TAJIRI, ténor - Kumi SAKAMOTO, soprane - Flora BERGEAULT, violoncelle, Yoko YAMADA, piano et Guillaume RENÉVOT cor

Kaori TSUTSUI, Haïkaï - Cent phrases pour éventails, poésie de Paul CLAUDEL pour ténor clarinette viole de gambe et piano avec Takeshi TAJIRI, ténor - Alvaro ZEGERS, clarinette - Naomi INOUE, viole de gambe et Yoko YAMADA, piano

Régis CAMPO, Les harmonies doucement changent
Yoko YAMADA, piano

Ikuma DAN, Huit poèmes de Jean Cocteau
Poèmes de Cocteau, traduction : Daigaku Horiuchi
Shiho TAJIRI, soprane
Yuko OSAWA, piano

Gustave SAMAZEUILH, Japonerie, poésie de Jean Lahor
Shiho TAJIRI, soprane - Yuko OSAWA, piano

Claude DEBUSSY, Trois chansons de Bilitis
Kumi SAKAMOTO, soprane - Yuko OSAWA, piano

Direction artistique : Agathe MAYERES / Peter VIZARD


 

© 2018 Peter Vizard